40e Anniversaire de la Charte - Détail des jurés

Samian

Artiste hip-hop - Membre du jury

Artiste hip-hop originaire de Pikogan, une communauté autochtone en Abitibi-Témiscamingue, Samian s’est fait connaître grâce au projet Wapikoni mobile. Ce studio ambulant de formation et de création audiovisuelle offre aux jeunes autochtones des ateliers de réalisation de courts métrages et d’œuvres musicales. Samian y a enregistré plusieurs titres et réalisé des vidéoclips. Dès 2004, il a pris part à divers événements culturels au Québec et en France. Il se lie ensuite d’amitié avec les membres du groupe Loco Locass avec qui il fera une tournée québécoise. Son premier album « Face à soi-même » paraît en 2007.

Réalisations

Au printemps 2010, Samian présente son deuxième album « Face à la musique », acclamé par la critique et le public. Il remporte le Félix du meilleur album hip-hop de l’année à l’Autre Gala et se mérite une nomination dans la prestigieuse catégorie auteur, compositeur de l’année à l’ADISQ, en plus d’être nommé à trois reprises au Gala Aboriginal Peoples Choice Music Awards à Winnipeg. En 2014, il lance son troisième album, « Enfant de la Terre ».

Samian est un artiste engagé qui multiplie son implication pour les droits de la personne et les droits des peuples autochtones, notamment auprès du ministère des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, de l’Office national du film du Canada et de l’Aboriginal Peoples Television Network (APTN).

1 / 1

La Charte des droits et libertés de la personne du Québec est une loi « fondamentale » et les autres lois doivent la respecter

La Charte ne protège que les personnes qui résident au Québec

Seuls les ministères et les organismes publics doivent respecter la Charte

Les libertés de conscience, de religion, d’opinion, d’expression, de réunion pacifique et d’association ne sont pas protégées en vertu de la Charte

Se faire représenter par un avocat devant un tribunal est un privilège, pas un droit reconnu par la Charte

Une organisation n’est pas obligée d’offrir un service, un emploi ou l’accès à un commerce à une personne handicapée lorsqu’elle se déplace en fauteuil roulant

L’orientation sexuelle est un motif de discrimination qui a été ajouté à la Charte en 1995

Lors d’une entrevue d’embauche, un employeur a le droit de demander au candidat ou à la candidate sa religion ou son pays d’origine, par exemple pour mettre la personne à l’aise

Une personne âgée qui est exploitée par un proche dispose d’une protection particulière en vertu de la Charte

Saviez-vous que la Charte a 40 ans cette année ?

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse veut rendre hommage à 40 personnes qui défendent ou font la promotion des droits au Québec.

bonne réponse

mauvaise réponse